Occurrence

Diversité de la faune aviaire dans la Réserve Forestière de Kalfou et sa zone périphérique, Extrême-Nord, Cameroun

Dernière version Publié par University of Maroua le 27 août 2022 University of Maroua
La biodiversité de nos jours est menacée de façon globale. Les moteurs directs de l’appauvrissement de cette biodiversité sont liés au système économique qui dépend des ressources naturelles, et le changement d'affectation des terres qui exige une conversion croissante des écosystèmes (Amelaid, 2013). L’homme est responsable de la plupart des menaces pour les oiseaux. Parmi les plus importantes, figurent : l’expansion et l’intensification de l’agriculture, qui touchent 1 091 oiseaux menacés à l’échelle mondiale (74 %) ; l’exploitation forestière, affectant 734 espèces (50 %); les espèces exotiques envahissantes, qui menacent 578 (39 %) espèces, et la chasse et le piégeage, qui mettent en danger 517 espèces (35 %) (BirdLife International, 2018). Le changement climatique représente une menac... plus
Date de publication:
27 août 2022
Hébergé par:
University of Maroua
Licence:
CC-BY 4.0

Description

La biodiversité de nos jours est menacée de façon globale. Les moteurs directs de l’appauvrissement de cette biodiversité sont liés au système économique qui dépend des ressources naturelles, et le changement d'affectation des terres qui exige une conversion croissante des écosystèmes (Amelaid, 2013). L’homme est responsable de la plupart des menaces pour les oiseaux. Parmi les plus importantes, figurent : l’expansion et l’intensification de l’agriculture, qui touchent 1 091 oiseaux menacés à l’échelle mondiale (74 %) ; l’exploitation forestière, affectant 734 espèces (50 %); les espèces exotiques envahissantes, qui menacent 578 (39 %) espèces, et la chasse et le piégeage, qui mettent en danger 517 espèces (35 %) (BirdLife International, 2018). Le changement climatique représente une menace émergente et de plus en plus grave affectant actuellement 33 % des espèces d’Oiseaux menacées à l’échelle mondiale et qui aggrave souvent les menaces existantes (BirdLife International, 2018). A cause de la conversion des forêts, les superficies forestières du Cameroun sont passées de 22,5 millions d’ha en 1975 à 19 millions ha en 2005 (5 millions en 2005, correspondant à une perte annuelle de 100.000 ha soit un taux de 0,48% /an (Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable ((MINEPDED), 2014). Les conséquences de l’appauvrissement observables sur les écosystèmes comprennent les modifications de paysages, fragmentation de leur habitat et par conséquent, la migration ou l’extinction de certaines espèces d’Oiseaux (World Wide Fund for Nature (WWF), 2015). Les travaux de Wafo en 2008 portant sur la Reserve Forestière de Kalfou (RFK) montrent que les cultures en dépit d’une emprise négligeable de 193 ha connaissent un taux d’évolution de 0,11 % et bien que cette activité soit pour l’instant marginale, elle s’accroit au détriment du couvert ligneux (90 ha environ) déjà fragilisé par les coupes sauvages de bois. Les principales activités menées en dehors de cette aire protégée sont centrées sur l’agriculture, l’élevage, la chasse (Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), 2016). Ces activités empiètent souvent sur les zones protégées en ayant un impact significatif sur la diversité et la distribution de la biodiversité (MINFOF/UICN, 2015). Au Cameroun, les aires protégées couvrent environ 20% de superficie du territoire nationale (Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), 2009). Ces AP ont pour mission d’être à la fois des lieux d’abri, d’approvisionnement et de reproduction des animaux, de lutte contre le changement climatique, préservations des certaines valeurs culturelles, etc (MINEPED, 2014). La RFK n’est pas une réserve de faune à sa création en 1933, alors qu’elle abrite aujourd’hui des grands Mammifères emblématiques tels que les éléphants et les girafes ainsi que les Oiseaux (Association Sauvegarde Faune Sauvage (ASFS, 2013). Dans plusieurs zones du Cameroun, des études ornithologiques ont été menées. Par contre les travaux de terrain récents sur l’avifaune de la région de l’Extrême-Nord de manière générale sont rares et celles de Kalfou. De plus, cette zone n’a jamais fait l’objet d’un inventaire de la faune aviaire, malgré la présence d’un grand nombre d’espèces d’Oiseaux. L’inventaire de l’avifaune de la RFK et sa zone périphérique apporteraient des informations très utiles sur les occurrences d’espèces, leur diversité et leur statut. Ce qui pourrait également orienter les actions de conservation.

Enregistrements de données

Les données de cette ressource occurrence ont été publiées sous forme d'une Archive Darwin Core (Darwin Core Archive ou DwC-A), le format standard pour partager des données de biodiversité en tant qu'ensemble d'un ou plusieurs tableurs de données. Le tableur de données du cœur de standard (core) contient 82 enregistrements.

Cet IPT archive les données et sert donc de dépôt de données. Les données et métadonnées de la ressource sont disponibles pour téléchargement dans la section téléchargements. Le tableau des versions liste les autres versions de chaque ressource rendues disponibles de façon publique et permet de tracer les modifications apportées à la ressource au fil du temps.

Téléchargements

Téléchargez la dernière version de la ressource en tant qu'Archive Darwin Core (DwC-A), ou les métadonnées de la ressource au format EML ou RTF :

Données sous forme de fichier DwC-A (zip) télécharger 82 enregistrements dans Français (8 kB) - Fréquence de mise à jour: inconnue
Métadonnées sous forme de fichier EML télécharger dans Français (13 kB)
Métadonnées sous forme de fichier RTF télécharger dans Français (11 kB)

Versions

Le tableau ci-dessous n'affiche que les versions publiées de la ressource accessibles publiquement.

Droits

Les chercheurs doivent respecter la déclaration de droits suivante:

L’éditeur et détenteur des droits de cette ressource est University of Maroua. Ce travail est sous licence Creative Commons Attribution (CC-BY) 4.0.

Enregistrement GBIF

Cette ressource a été enregistrée sur le portail GBIF, et possède l'UUID GBIF suivante : 1eaae37c-03f9-4c40-955d-9602c7a4f9e3.  University of Maroua publie cette ressource, et est enregistré dans le GBIF comme éditeur de données avec l'approbation du GBIF Cameroon.

Mots-clé

oiseaux; diversité; Kalfou; Observation

Contacts

Personne ayant créé cette ressource:

Ghislain Noé KOUGOUM PIEBENG
Enseignant-Chercheur, Département des Sciences Biologiques
Université de Maroua
JCR8+423, Maroua
BP 814, Maroua Maroua
Extrême-Nord/Diamaré/Cameroun
CM
+237677381313/+237697642197
WANSANG DAKSALA
Etudiant-Chercheur
Université de Maroua/Faculté des Sciences
JCR8+423, Maroua
BP 814, Maroua Maroua
Extrême-Nord/Diamaré/Cameroun
CM
+237693157317

Personne pouvant répondre aux questions sur la ressource:

Ghislain Noé KOUGOUM PIEBENG
Enseignant-Chercheur, Département des Sciences Biologiques
Université de Maroua
JCR8+423, Maroua
BP 814, Maroua Maroua
Extrême-Nord/Diamaré/Cameroun
CM
+237677381313/+237697642197
WANSANG DAKSALA
Etudiant-Chercheur
Université de Maroua/Faculté des Sciences
JCR8+423, Maroua
BP 814, Maroua Maroua
Extrême-Nord/Diamaré/Cameroun
CM
+237693157317

Personne ayant renseigné les métadonnées:

Harquin Simplice FOYET
Enseignant-Chercheur
Université de Maroua
JCR8+423, Maroua
BP 814, Maroua Maroua
Extrême-Nord/Diamaré/Cameroun
CM
+237699515118

Autres personnes associées à la ressource:

Fournisseur de Contenu
Faculté des Sciences
Département des Sciences Biologiques
Université de Maroua
JCR8+423, Maroua
BP 814, Maroua Maroua
Extrême-Nord/Diamaré/Cameroun
CM
http://www.univ-maroua.cm/

Couverture géographique

Ce jeu de données présente la liste de quelques occurrences d’espèces d’oiseaux observées dans la Réserve Forestière de Kalfou et sa zone périphérique, Région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Enveloppe géographique Sud Ouest [7,452, 11,03], Nord Est [13,112, 17,552]

Couverture temporelle

Date de début / Date de fin 2020-07-07 / 2020-10-10

Données sur le projet

This project aims to strengthen the collaboration between GBIF Cameroon, GBIF Benin and GBIF France through the CESP programme. This collaboration will enable GBIF Cameroon to receive guidance and technical assistance from GBIF France and GBIF Benin. The project will increase sharing of experiences between the three nodes, as well as between the former beneficiaries of BID funding. It will also allow the promotion of GBIF through training workshops and the conception, production and dissemination of support materials during the workshop. The goals of the project are: to train the Cameroon node staff and potential data holders; to connect new data sets to the GBIF Portal and to register new data publishers from Cameroon; to reinforce the national biodiversity information network; to update the Biodiversity Information System of Cameroon and GBIF Portal with the new data; to hold a training workshop in one institution (University of Yaoundé); to assess the needs of various stakeholders in biodiversity conservation and management in terms of data uses, and; to produce and use four communication support materials during the national workshop and other activities related to biodiversity.

Titre Mentoring of GBIF Cameroon by GBIF Benin and GBIF France
Identifiant CESP2021-002

Les personnes impliquées dans le projet:

Personne de Contact
Jean-François MOUSSA

Métadonnées additionnelles

Identifiants alternatifs 1eaae37c-03f9-4c40-955d-9602c7a4f9e3
https://ipt-cameroun.gbif.fr/resource?r=faune_aviaire_reserve_forestiere_kalfou_extreme_nord