Occurrence

Données des tortues marines d'Ebodjé

Dernière version Publié par RASTOMA: Réseau des Acteurs et professionnels de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale le 15 avril 2022 RASTOMA: Réseau des Acteurs et professionnels de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale
Les données publier ici sont des données du suivi écologique des tortues marines issues du suivi des débarcadère (observation directe et captures accidentelles) et des patrouilles nocturnes et matinales (nidifications et émergences).

Enregistrements de données

Les données de cette ressource occurrence ont été publiées sous forme d'une Archive Darwin Core (Darwin Core Archive ou DwC-A), le format standard pour partager des données de biodiversité en tant qu'ensemble d'un ou plusieurs tableurs de données. Le tableur de données du cœur de standard (core) contient 650 enregistrements.

Cet IPT archive les données et sert donc de dépôt de données. Les données et métadonnées de la ressource sont disponibles pour téléchargement dans la section téléchargements. Le tableau des versions liste les autres versions de chaque ressource rendues disponibles de façon publique et permet de tracer les modifications apportées à la ressource au fil du temps.

Téléchargements

Téléchargez la dernière version de la ressource en tant qu'Archive Darwin Core (DwC-A), ou les métadonnées de la ressource au format EML ou RTF :

Données sous forme de fichier DwC-A (zip) télécharger 650 enregistrements dans Français (14 kB) - Fréquence de mise à jour: inconnue
Métadonnées sous forme de fichier EML télécharger dans Français (10 kB)
Métadonnées sous forme de fichier RTF télécharger dans Français (9 kB)

Versions

Le tableau ci-dessous n'affiche que les versions publiées de la ressource accessibles publiquement.

Comment citer

Les chercheurs doivent citer cette ressource comme suit:

(2022): Données des tortues marines d'Ebodjé. v1.3. RASTOMA: Réseau des Acteurs et professionnels de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale. Dataset/Occurrence. http://ipt-cameroun.gbif.fr/resource?r=sea_turtles_cameroon&v=1.3

Droits

Les chercheurs doivent respecter la déclaration de droits suivante:

L’éditeur et détenteur des droits de cette ressource est RASTOMA: Réseau des Acteurs et professionnels de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale. Ce travail est sous licence Creative Commons Attribution (CC-BY) 4.0.

Enregistrement GBIF

Cette ressource a été enregistrée sur le portail GBIF, et possède l'UUID GBIF suivante : 242f139e-e098-4085-b80a-dc09474446ff.  RASTOMA: Réseau des Acteurs et professionnels de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale publie cette ressource, et est enregistré dans le GBIF comme éditeur de données avec l'approbation du GBIF Cameroon.

Mots-clé

tortues marines; Cameroon; ; Observation

Contacts

Personne ayant créé cette ressource:

NDOUTENG NDJAMO
Chargé de la Communication et Coordonnateur de Projet
TUBE AWU

Personne pouvant répondre aux questions sur la ressource:

NDOUTENG NDJAMO
Chargé de la Communication et Coordonnateur de Projet

Personne ayant renseigné les métadonnées:

Joel WAMBA TCHINDA
membre

Autres personnes associées à la ressource:

Publicateur
Ursla Koumbo
RASTOMA: Réseau des Acteurs et professionnels de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique Centrale
RUE 1.881 NKOLETON-BASTOS
2950 Yaoundé
Centre
CM
+237674499967

Couverture géographique

Les données fournir ont été collecté du point A (593 118 m ; 291 315 m) appelé localement « Roché du loup » au point B (UTM 032-N 590 923 m ; 259 796 m) qui est un petit village de l’arrondissement de Campo appelé « campo Beach », frontalier a la guinée Equatoriale.

Enveloppe géographique Sud Ouest [0,989, 8,569], Nord Est [2,965, 10,349]

Couverture taxonomique

tortues marines

Species  Dermochelys coriacea (tortue luth),  Lepidochelys olivacea (tortue olivâtre),  Chelonia mydas (Tortue verte),  Eretmochelys imbricata (Tortue imbriquée)

Couverture temporelle

Date de début / Date de fin 2012-08-15 / 2019-03-14

Données sur le projet

Cameroon's Atlantic waters host a variety of threatened marine animals, including five species of marine turtles. Despite the international importance of Central African sea turtle populations, status and trends of sea turtles occurring in Cameroon has not been properly assessed to date. With technical support from the Network of Actors for the Protection of Marine Turtles in Central Africa (RASTOMA), four civil society organizations (CSOs)—including the Cameroonian Association of Marine Biology, KUDU A TUBE, the African Marine Mammal Conservation Organization and TUBE AWU—have been collecting data on marine turtles in a synchronous and homogeneous way. These data already feed the world database of marine turtles and the Marine Turtle Specialist Group reports for the IUCN Red List of Threatened Species. The goal of this project is to establish a reliable and functional database of marine turtles in Cameroon using national and GBIF standards for the benefit of Cameroonian institutions. The above four CSOs will have the competence to digitize and centralize the data of marine turtles, feeding the national database. By the end of the project the database will have information on the number of nesting events, marine turtle bycatch, strandings and other observations—also accessible through GBIF. The database will allow for out the first population trend assessment of marine turtles in Cameroon. Results will feed the national strategies for Coastal Biodiversity and Marine Protected Areas Management and influence coastal development policies.

Titre Enhancing the capacity of Civil Society Organizations to create and contribute towards a unified marine turtle database in Cameroon
Identifiant BID-AF2020-138-INS
Financement uropean Union GBIF

Les personnes impliquées dans le projet:

Publicateur
Ursla Koumbo

Méthodes d'échantillonnage

Données des patrouilles nocturnes, des patrouilles matinales et du suivi des points de débarquement des pêcheurs sur 33,540 km de plages.

Etendue de l'étude Les données ont été collectées sur 33,540 km de la plage

Description des étapes de la méthode:

  1. Les données présentées ici sont des données d’occurrences de 04 espèces de tortues marines. 02 de ces espèces nidifient (tortue olivâtres et tortue luth) et les 02 autres s’alimentent (tortue imbriqué et tortue verte) sur les côtes camerounaises. Ces données d’occurrences sont des évènements d’observation direct, de nidification et de captures accidentelles qui ont été collectées dans le parc marin manyange na elombo. Cette AMP est située dans la région du Sud Cameroun, département de l’Océan, arrondissement de Campo et s’étend sur environ 45 km de plage (partant de la partie aval du port en eau profonde de Kribi jusqu’à l’embouchure du NTEM). La collecte de ces données a connu 02 méthodologies. De 2012-2015, la méthodologie utilisée a était adapter en se basant sur les différentes expériences de terrain des patrouilleurs et s’effectuait à fréquence irrégulière. La deuxième méthodologie utilisée est celle du protocole B des normes minimales standards sur la collecte des données des tortues marines proposé par le SWOT. Cette deuxième méthodologie est utilisée depuis la saison 2016-2017 et est le fruit d’un renforcement des capacités des patrouilleurs de l’association par le RASTOMA.

Métadonnées additionnelles

Identifiants alternatifs 242f139e-e098-4085-b80a-dc09474446ff
http://ipt-cameroun.gbif.fr/resource?r=sea_turtles_cameroon